30/01/2016

Notre visite chez Ms et Mme Markowski Gustav et Ribizka Irène

Le jeudi 21/01/2016 accompagner de Joseph Palamarouk nous sommes aller rendre visite à Markowski Gustav et son épouse Ribizka Irène. A ma demande, joseph à rechercher l'adresse de Gustav, et est aller lui rendre visite pour s'assurer qu'il pourrait nous recevoir jeudi. Gustav a donner son accord, et c'est ainsi que l'ont a peut se revoir après plus de 52 années.

Quel joie immense de retrouver ses anis(es) et de revoir leurs visages, de pouvoir montrer quelques photos, parler de ces moments si intenses que l'ont a connu et vécu ensemble à ce moment.

La vie nous avaient tous séparer, mais les souvenirs de ces moments heureux que l'on avaient passer ensemble, sont toujours rester un peut cacher dans notre mémoire, à l'occasion de cette belle rencontre, ont a put un peut en raviver. J'ai put remarquer que Gustav n'avait rien oublier, au contraire il nous a appris certaine chose que nous ne connaissions pas, il est entrer dans l'association en février 1962 comme la plupart de ces amis du début, et a quitter en mai 65, il a fait partie de la toute première équipe, il a été un des pilier du notre mouvement.

Gustav aimait l'association et l'équipe qui la dirigeait, excellent danseur, c'est lui qui préparait les dessins de nos danses dans un livre qu'ont utilisait lors de nos répétitions, chanteur et homme de théâtre, il savait s'adapter à tout et était toujours disponible pour nos déplacements à l'extérieur, sans oublier nos randonnées à vélo où à moto dans les Ardennes.

Dessins du Krakowiak dessiner par notre premier professeur de danse et  repris par Gustav. Markowski et Jean Grzelak.

Danse Krakowiak1.pdf

Danse Krakowiak2.pdf

Danse Krakowiak3.pdf

Danse Krakowiak4.pdf

Danse Krakowiak5.pdf

Danse Krakowiak6.pdf

 

Irène comme Gustav aimaient aussi venir tout les samedis à ces belles réunions, elle c'est inscrite en février 1962 jusque février 1965 avec une interruption d'octobre 1962 à juillet 1963, quel belle performance. Elle nous a séduit par sa parfaite intégration au groupe, excellente danseuse, elle aimait chanter, toujours disponible pour nos déplacements.

Maintenant que Joseph a déjà retrouver cinq de nos membre, et moi Lewendoski Sabine,il nous reste à convaincre de participer à la construction de notre blog, pour que notre belle histoire vive encore longtemps.

Il nous reste cette année une rencontre très importante que l'ont ne devrait pas manquer tous ensemble, c'est la visite chez Mme. Dudzik, notre couturière qui a fait tant de choses pour nous, et de profiter pour revoir Dudzik Henry, lors de sa visite.

Palamarouk,Dalgan,Markowski

Joseph Palamarouk, Gustav Markowski, Jean Dalgan

Palamarouk Joseph,Ribizka Irène, Dalgan Jean

Joseph Palamarouk  Irène Ribizka, Jean Dalgan

img208b.jpg

Irène Rubizk

img129.jpg

 

img134b.jpg

 

Ribizka Irène

Irène au centre entre Tamara et Wanda

Ribizka Irène

Irène au premier rang à gauche

wisla12.jpg

Irène au milieu

IMG_2103.jpg

Visite à Maredsous, Jean Dalgan, Gustav Markowski, et

IMG_2105.jpg

Camping avec Paul dalgan, Gustav Markowski, et ..., Jean Dalgan

wisla65.jpg

En vacance, jean, henry, et Gustav

Grzelak jean, Markowski Gustav

Gustav  markowski et Jean Grzelak

wisla16.jpg

Gustav Markowski 2è en bas et Irène Ribizka 5è en bas

 

 

11/12/2015

Ma rencontre avec Henryk Zaroda et Joseph Palamaruk

 

2015-12-10 13.45.04.jpg

Jean Dalgan, Henryk Zaroda, et Joseph Palamaruk

A l'initiative de Joseph Palamaruk, qui a fait des recherches pour retrouver nos amis du KSMP, j'ai déjà eu la chance de revoir cinq d'entre eux, Tamara(Sophie) Palamaruk, Joseph Palamaruk, Jean Grzelak, Heryk Zaroda, et Sabine Lewedowski.

L'année prochaine, j'aurais peut être la chance d'en rencontrer d'autre et de leur faire partager l'histoire que j'ai écrit sur le blog dédier à notre association KSMP.

Actuellement grâce à l'informatique pour ceux qui ont un ordinateur, nous pouvons communiquer entre nous, et s'échanger des photos de notre famille et de nos passions

Cette merveilleuse rencontre, m'a permis de connaitre un peut leurs  parcourt, cela ma donner l'impression que les années passées aux club nous ont été bénéfiques pour le reste de notre vie.

Après avoir montrer les photos que j'avais emporter à Henryk , j'ai demander son mail pour en envoyer.

Ont a aussi parler de nos voyages en Pologne, le plaisir d'avoir retrouver le pays de nos parents,  et Henryk à profiter pour me demander des nouvelles de mon frère Paul, je lui et dis quelles ne sont pas bonnes.

Quelques photos souvenir de Henryk

henryk zaroda

Henryk Zaroda

henryk zaroda

 Henryk Zaroda et Howarth Wanda

henryk zaroda

henryk zaroda

henryk zaroda

Au regard de ces jolies photos, ont remarque que Henryk était  toujours présent avec ces beaux cheveux bouclé et son sourire, il à été de toutes les manifestations, ont pouvait compter sur sa présence assidue au club. Il a été un pilier de notre association, et est rester jusqu'à la fin.

henryk zaroda

Merci Henryk pour cette belle après midi passée en ta compagnie et celle de Joseph.

henryk zaroda

 

 

16:44 Écrit par jean Dalgan | jean Dalgan | Souvenirs de Henryk Zaroda | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : henryk zaroda | Tags : henryk zaroda |  Facebook |  Facebook | |

21/11/2015

En mémoire des pères Oblats Polonais que j'ai connus dans la région de Charleroi (Belgique)

Voici le site des Oblats Polonais en France.

http://ancienssaintcasimir.e-monsite.com/medias/files/oblatspolonaisdefrance.pdf

les pères oblats,pakuła,repka,adamski

les pères oblats,pakuła,repka,adamski

les pères oblats,pakuła,repka,adamski

 

les pères oblats,pakuła,repka,adamski

Pélérinage à Lourde, au centre le Recteur Repka

 

Le père Josef Pakuła.

C'est en 1950, j'avais 10 ans quand je l'ais rencontrer lors des fêtes de noël de l'année sainte dans la région de Charleroi.

Pamiątka Kolędy w roku Świętym 1950 w Belgia okręg Charleroi.

Pendant cette période il rendait visite dans toutes les paroisses de la région. Cher nous c'est à la chapelle de Fatima à Pironchamps qu'il venait faire la messe. Ensuite il passait à la paroisse de Taillis Pré où se trouvait l'école polonaise, que tous les enfants de notre communauté fréquentaient.  

les pères oblats,pakuła,repka,adamski

 La chapelle de Fatima lorsqu'elle a été construite.

 

les pères oblats,pakuła,repka,adamski

  Eglise de Taillis Pré à Châtelineau     

les pères oblats,pakuła,repka,adamski

Eglise du Sart-Allet à Gilly

 

les pères oblats

Lors de ses visites il nous distribuait des images pieuses en souvenir de son passage.

les pères oblats

Lorsque je suis aller en pèlerinage au cimetière de Vaudricourt, j'ai pu voir sa tombe, il est décédé en 1993.

les pères oblats

Le père Pakuła

les pères oblats

 

En 1951 c'est le père Repka qui va lui succéder.

Le père Henry Repka.

les pères oblats

C'est le père que j'ai connu le plus longtemps, il a terminer comme recteur de notre communauté. Il était de toutes les manifestations, j'ai eus  souvent l'occasion de le voir et de servir sa messe lorsqu'il venait à l'église de Fatima.

En 1964 lors du festival de la jeunesse de Châtelineau Taillis pré, c'est encore lui qui présida la fête et qui célébre la messe avec le père Adamski.

Losque nous allions en pélérinnage où en voyage c'est encore lui qui présidait la manifestation.

Je l'ais souvent rencontrer lors de sa visite à l'école polonaise, il aimait me quetionner sur ce que j'aivais appris à l'école avec notre professeur de langue, Monsieur Budzinski, ensuite il avait la gentillesse de m'offrir une image souvenir.

les pères oblats

Pamiątka Kolędy w roku Świętym 1951-52 w Belgia okręg Charleroi.

les pères oblats

Il est décédé à Bruxelles à une date

En 1962 lorsque nos parents ont décidés de créé l'Association Catholique Polonaise "KSMP", c'est encore le père Repka qui nous a encouragés, et c'est à partir de ce moment que j'ai fais la connaissance du père Paul Adamski, pendant 6 ans nous avons travaillés ensemble avec nos parents à la réalisation de cette association.

Le père Paul Adamski.

 les pères oblats

 Le père Adamski à Lourde.

 

 

                                               

 

 

 

 

17:06 Écrit par jean Dalgan | jean Dalgan | Les pères Oblats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : les pères oblats, pakuła, repka, adamski | Tags : les pères oblats, pakuła, repka, adamski |  Facebook |  Facebook | |

02/11/2014

Ma rencontre avec Jean Grzelak et Joseph Palamaruk

Grzelak

  Gotuw Sprawie służ!

 

grzekak,Markowski

Jean Grzelak et Zdzislaw Markowski

 

grzekak,Palamaruk

grzekak

 

 

A l’initiative de Joseph Palamaruk, qui plusieurs fois a rencontrer son amis jean Grzelak à Auvalais, j'ai eux le plaisir et la joie le jeudi 30 octobre 2014 de le rencontrer avec lui. Quarante huit années nous ont séparés, après avoir quitter notre association.

Ces retrouvailles ont été pour moi l'aboutissement d'un vœux qui m'était très cher, retrouver mes amis(es) du Ksmp et de pouvoir enfin se revoir et pendant quelques heures revivre tout ces beaux moments que nous avons passer ensemble pendant ces six années. Le blog que j'ai crée et qui ne demande qu'à être compléter par tout nos amis(es), sera pour nous le lien qui nous uniras.

L'occasion était bonne pour montrer à Jean, les photos que j'avais emportés, c'est ainsi que j'ai appris que les photos des différents groupes de danseurs, ont été fêtent à son initiative, ce qui nous avaient permis pendant nos déplacements de les vendre aux spectateurs et ainsi de leurs laissés un beau souvenir de notre passage, c'est pour cette raison qu'il est difficile de le retrouver sur l'une d'elle, puisque c'est lui le génial photographe et écrivain.Il était aussi très intéresser par la danse, c'est ainsi qu'il est devenu à force de travailler avec MsTadeusz Oruba, notre professeur de danse.

Sans difficulté il les a tous reconnues. Il n'étais pas le seul photographe, le père Paul Adamski en avais fait son hobby, tout le passionnait, entre autre les fleurs qu'ils filmaient, et aimaient avec passions., sans oublier nos superbes danseurs.

Ont a parler de notre père spirituel, Paul Adamski, de Ms Budzinski notre professeur de langue polonaise, des voyages, des pèlerinages, de nos divers déplacements, de nos parents, de notre couturière Mme Dudzik, de nos musiciens et professeurs de danse, qui nous ont tend aidés et soutenus, sans eux nous ne serions jamais arrivés à crée ce mouvement.

Cette belle journée c'est terminée par une surprise,  Jean nous avait préparer un diner à la polonaise, sans le savoir nous avions un cuisinier trois étoiles sous la main, il nous avait préparer une choucroute, mais pas n'importe laquelle, une vraie choucroute polonaise, avec des cornichons fait maison, du saucisson polonais, et du pain gris, quel régal, que de souvenirs me sont revenus, lorsque nous étions chez nos parents, et pendant les fêtes que nos parents organisaient. Merci Jean pour ce bon repas que tu nous a offert de si bon cœur.  

Mon désir pour l'année prochaine, créer une rencontre dans notre ville de Châtelet Taillis-pré. avec tout nos membre qui sont encore en vie, et rendre hommage à tout ceux qui nous ont quitter, et peut être un voyage à Vaudricourt, sur la tombe du père Paul Adamski.

13:21 Écrit par jean Dalgan | jean Dalgan | Ma rencontre avec Jean Grzelak | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grzekak | Tags : grzekak |  Facebook |  Facebook | |

29/09/2013

Ma rencontre avec Tamara(Sophie) et son frère Joseph Palamaruk

Un mois de septembre 2013 remplis de souvenirs.

Lorsque j'ai crée mon blog voici quelques années, je voulais faire partager avec le plus grand nombre d'amis du web, cette belles histoire et raconter ces cinq merveilleuses années en images et en textes, que nous avons passer ensemble au club de jeunesse polonaise KSMP de Taillis-Pré(Châtelineau)

Le 15 septembre, je reçois un message  sur mon blog, quel ne fût pas ma surprise, la personne qui m'écrit est la fille d'un membre de notre club, elle a reconnu son papa sur certaine des photos que j'ai publié. Elle me demande si je me souviens d'un Joseph Palamaruk et d'une Tamara (dit Sophie) Palamaruk.

Je lui ais répondu que oui et que J'ai été pendant plusieurs années en contact avec Sophie et Joseph Palamaruk, à l'école polonaise de Taillis-pré, ensuite au club de jeunesse de 1962 à 1965. Beaucoup de souvenirs sont encore présent de ces beaux moments que nous avons passés ensemble.

Je lui ais demander de me parler d'eux, sont-ils encore en vie, où habite-t-il, pourrais je avoir leur adresse, et leurs tél. Puis-je connaître le votre, je suis une fois par mois à Châtelineau, pour la généalogie de ma famille (Dalgan Kruszynski), et je pourrais vous rendre visite pour vous montrer d'autre photos.
 
Elle me répond  qu'elle à montrer les photos à son père tout surpris, c'est ainsi qu'il à pris connaissance du lien de mon blog, et ensuite il m'a téléphoner.
 
La surprise était grande, cinquante années nous ont séparer et maintenant grâce à sa fille, au tél, au web, et au hasard ont à pût se rencontré. 
 
 
Nous avons choisi de se voir le vendredi 27 septembre, et de faire la surprise à sa sœur en allant la voir chez elle.
 
Ce fût une merveilleuse journée, un peut trot courte, remplie de surprises, revoir Tamara après de si longues années sa vous remue un peut, voir Joseph si intentionné pour sa sœur et son compagnon sa vous fait rêvé,  et toutes ces photos qui nous ont rappelés tend de moments heureux. 
 
Cette première rencontre nous a permis de crée ce lien que nous avons perdu pendant tend d'années, espérons qu'il s'en créera d'autre pour notre plus grand bonheur. 
 
Quelques photos souvenir de Tamara.
 
Son parcours a été un exemple pour nous tous, touche à tout, elle aimait faire du théâtre, elle était une excellente danseuse, elle aimait chanter, et pardessus tous participé à tout les bals qui était organisé par nos parents dans la salle paroissiale de Taillis-Pré.
 
Lorsque j'ai quitter l'association, c'est encore elle qui a repris la présidence, ce ne fut pas chose facile lorsque les anciens quittent le mouvement, et qu'ils ne sont plus présent pour vous aider; merci Tamara pour avoir osé relevé ce défit.  

tamara,joseph

Tamara au théatre en Vierge Marie, lors de la fête de Noël
 
 
  
tamara,joseph

 

tamara,joseph

Tamara danseuse 

tamara,joseph 

tamara,joseph

Tamara au théâtre

tamara,joseph

tamara,joseph

Tamara au bal à Taillis-Pré avec Henry 

 

Quelques photos souvenir de Joseph.

Joseph comme Tamara, ont été les piliers de notre association, il est resté un des dernier lorsque l'association à fermer ses portes. Excellent danseur, il aimait chanter, faire du théâtre.

 

tamara,joseph

  Notre groupe lors d'une représentation à Dampremy.

 

tamara,joseph

 

tamara,joseph

 

tamara,joseph

 Joseph ce trouve au premier rang des garçons à gauche de la photo

 

 

tamara,joseph

Joseph Palamaruk lors d'une réunion chez Madame Dudzik

 

18:37 Écrit par jean Dalgan | jean Dalgan | Famille Palamaruk | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tamara, joseph | Tags : tamara, joseph |  Facebook |  Facebook | |

23/06/2013

Mon voyage à Liège et l'exposition Golden Sixties - J'avais 20 ans en 45

Liège,Golden Sixties,

Mon voyage à Liège.

liège,golden sixties

 

Depuis deux ans, je suis en contact avec une amie qui habite à Liège (Grivegnée) et qui a fait partie de l'association Catholique Polonaise de Namur, où tout les ans notre Association KSMP de Châtelineau Taillis-Pré venant présenter un programme pour les fêtes de noël. 

Lorsque j'ai appris que la ville de Liège allait présenter une exposition dans la gare des Guillemins, sur le thème, j'avais 20 ans en 1945, je lui ais demandé si elle voulait bien être mon guide, sa réponse a été oui, mais qu'elle devait trouver un jour qui nous conviendrait, pour visiter cette superbe exposition. Elle m'a répondu, qu'elle avait déjà été là voir avec ses amies, et qu'elles avaient été enchantée.

Après avoir choisi le vendredi cinq avril , je suis allé  en train jusque Liège où elle m'attendait. Ce fut merveilleux de se retrouver après cinquante deux ans qu'ont ne s'étaient pas revus ni parler, sur le quai de la gare des Guillemins. Elle fut un guide merveilleux, les photos de l'exposition nous ont rappelés certains moments de notre jeunesse.

De retour après cette belle journée encore un peut froide, chacun est retourné à ses préoccupations , elle à Liège et moi à Renaix, la distance n'est pas un obstacle pour se rencontrer, mais chacun a fait sa vie dans sa ville, et il est difficile de revenir en arrière au temps où nous étions insouciants et amoureux de la vie qui s'ouvrait à nous.

Avec toute mon amitié sincère, et au plaisir de se revoir, de s'écrire et de se parler.

J.D

     Gare des Guillemins à Liège

liège,golden sixties

 

           Atomium en 1958 à Bruxelles

 

liège,golden sixties

Serment de Baudouin 1er en 1951

liège,golden sixties

     

 

 

 

 

                  1er  Spoutnik 1 lancé en octobre 1957

liège,golden sixties

Le serment de Martin Luther King

J'ai fais un rêve?

liège,golden sixties

 Martin Luther King, Jr. est un pasteur baptiste afro-américain né à Atlanta (États-Unis) le 15 janvier 1929 et mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis.

 

 

liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik

L’assassinat du président John Fitzgerald Kennedytrente-cinquième président des États-Unis, eut lieu le vendredi 22 novembre 1963 à Dallas, auTexas

 

liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik

                                           La famille Kennedy  

Soldat devant le mur des Lamentations à Jéruzalem                      

liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik

liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik

 

 

 

 

 

 

             

                                                Manifestation des étudiants en mai 1968 à Paris  

Les barricades

liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik
liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bandes dessinées

 

liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik

 

liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik


liège,golden sixties,guillemins,martin luther king,atomium,spoutnik,Charleroi,bande dessinée,

 

07/02/2013

Histoire et mise à l'honneur de Paul Dałgan, trésorier de notre association. Historia i w świetle reflektorów Dalgan Pawła, skarbnik naszego stowarzyszenia.

Il m'est un peut difficile de parler de notre trésorier Paul, c'est mon frère.

wisla63.jpg

Paul dans la cours de l'école Polonaise de Taillis Pré.

Paul a été notre premier trésorier de notre association, il a été élu au mois de février 1962, et il n'a jamais quitté cette fonction, il est resté jusqu'à la fin de l'association en décembre 1966. Paul était un des membres fondateur, il faisait partie du comité élu par tout les membres.

Il a été à l'école Polonaise comme la majorité des jeunes qui ont fait partie de notre association KSMP.

paul,école polonaise

Paul ce trouve en bas à gauche

Il avait la responsabilité de récolter tout les mois les cotisations de nos membres, s'était une tâche mensuelle qui demandait beaucoup de doigté. 

Dans son livre il retrace grâce aux cotisations qu'il perçoit, le parcourt de chacun de nos membres, la date d'entrée et sa date de sortie, ce livre il là appeller, livre du trésorier pour l'année 1962-1966,( Ksiąźka skarbnika na rok 1962-1966), on y voie aussi l'image du cachet (pieczęć) de l'association.

pau,Ksiąźka skarbnika,

Au début nous étions 39 inscrit, c'est grâce à son livre que l'ont peut retracer leurs date d'entré et de sortie, et leurs histoire. Dalgan Paul, février 1962 a décembre 1966. Dalgan Jean, février 1962 a février 1965. Dudzik Henry, février 1962 a juin 1964 pour cause de service militaire. Dudzik Christiane, février 1962 a septembre 1965. Grzelak Janek, février 1962 a juillet 1965. Gobzicka barbare, février 1972 a septembre 1962. Howath Vanda, février 1962 a octobre 1964. Kruszynski Léon, février 1962 a février 1963. Kruszynski Walérian, février 1962 a février 1963. Levendowski Sabine, février 1962 a mai 1963. Markowski Zdzisław, février 1962 a mai 1965. Okrzesik Michiel, février 1962 a juin 1962. Papieź Stanis, avril 1964 a mai1964. Ribicka Irèna, février 1962 a février 1965 avec un arrêt de octobre 1962 a juillet 1963. Sienkiewicz Maria, février 1962 a septembre 1964. Sienkiewicz Jadwiga février 1962 a mars 1963. Wąs Czesław, novembre 1963 a mai 1964. Zaroda Henry, février 1962 a septembre 1965. Malinski Vanda, février 1962 a octobre 1965. Markowska Zofia février 1962 a juin 1962. Palamaruk Sophie de février 1962 a octobre 1965. Palamaruk Joseph, février 1962 à mai 1965. Stonczewski Jean avriel 1962 a juin 1962. Leysen Maryvonne mai 1962 a septembre 1962, Kubiak Agniella mai 1962.  Rosik Zdzisław mai 1962 a  juin 1962. Celner Thérésa juillet 1962 a septembre 1962. Eder Danancha juin 1962 septembre 1962. Kruszynski Hélène janvier 1963 a février 1963. Goga Victor novembre 1962 a novembre 1964. Cecchi Anna janvier 1963 a juillet 1963. Lykowski Christian janvier 1963 a septembre 1963. Kulczycka Jadza janvier 1963 a janvier 1964. Goessens Jean Claude janvier 1963 a décembre 1964 et son service militaire en 1965. Tomala Patricia janvier 1963 a mars 1964. Lipczyński Bogdan avril 1963 a août 1964. Skryzpyzk Vanda avril 1963 a janvier 1964. Vikolin Thérèse mai 1963 a août 1963. Majdany Barbara juin 1963 a février 1965. Jackowski Bruno octobre 1963 a janvier 1964. Zaroda Christine janvier 1964 a septembre 1965. Pelek Jean janvier 1964 a juin 1964. Wajtkow Edward mars 1964 a avril 1964. Sikorski Stanys juin 1964 a juillet 1965. Goga Henry mai 1964 a novembre 1964. Krzysztofik Thérèse octobre 1964 a décembre 1965. Toba Christine janvier 1965 a mars 1965.  Jackowski Richard  et Sałtys Edward nos deux musiciens(nasi dwa muzykanczy). Oruby T professeur de dance. Losa  Teodor professeur de chant. Et en 1965 nous n'étions plus que dix huit.

Voyages et représentationd de 1962 à 1966

Wyczeczki i wystempi 1962 do 1966

Il était aussi l'organisateur de nos déplacements, lors des représentations, des pèlerinages, et des excursions d'agrément. C'est à lui que revenait la responsabilité de contacter les familles qui étaient désireuses de s'inscrire pour une de ces excursions et de récolter l'argent, ensuite de commander l'autocar qui nous transportera. 

Année 1962. Rok 1962

Le 18 mai: Wycieczka do domu Polskiego w Comblain-La-Tour. Le 21 juillet: Wycieczka do Hofstade. Le 21 août: Wyjazd do Villers-la-Ville. Le 7 octobre: Pielgrzymka do Banneux

Année 1963. Rok 1963

Le 1 mai: Wycieczka do Wielkiego Księstwa Luksemburg. Le 22 mai: Pielgrzymka do Montaigu. Le 20 juillet: Festiwal Tertre. Le 25 juillet: Wycieczka do Hofstade. Le 6 octobre: Pielgrzymka do Banneux. Le 29 décembre: Wycieczka do Namur

 Année 1964Rok 1964

Le 18 mai: Wycieczka de Montaigu. Le 24 mai: Wystem w Ligny. Le 14 juin: Wycieczka spulna KSMP  ZPK. Le 28 juin: Wycieczka w Comblain-La-Tour. Le 19 juillet: Wystem w Courcelles. Le 26 juillet: Wycieczka młodzieży n°2. Le .. août: Wyczeczka w St Nikolats. Le 4 octobre: Pielgrzymka do Banneux. Le 25 octobre:Wycieczka do Lommel

Année 1965. Rok 1965

Le 7 juin: Pielgrzymka do Montaigu. Le 27 juin: Wycieczka w Comblain-La-Tour. Le 19 juin: Wystemp w Fleurus. Le 25 juillet: Wycieczka Młodziezy do Bamboie. Le 3 octobre: Pielgrzymka do Banneux

Année 1966. Rok 1966

Il a toujours aimé cette responsabilité, et il l'assumait pleinement avec le sourire, nos déplacements étaient sans problème et réussis, les autocars étaient remplis par les jeunes et nos familles qui nous accompagnaient. Lors des pèlerinages où lors de la visite de la maison polonaise à Comblain-La-Tour, c'est en train que nous voyageons et c'est (Polska Misja Katolicka située à Charleroi 113 rue de Montigny) et présidée par le Père Paul Adamski, et l'Office du tourisme SNCB de Charleroi qui organisaient le voyage.

 

paul,Comblain-la-Tour,

Voyage à Comblain-La-Tour. Wycieczka w Comblain-La-Tour

 

paul

Il était soucieux de faire rentrer de l'argent dans la caisse du comité, pour cela il avait l'autorisation d'acheter un billet de la loterie nationale par semaine, et il arrivait que la chance était de notre côté.

 

 

 

 

 

paul,loterie,carte de soutient,C'est encore lui qui a pris en main l'impression des cartes de soutien et qui les a distribués à tout nos membres, pour qu'ils puissent les vendre lors de nos déplacements.

 

 

 

 

Lorsque le comité a pris l'initiative de faire des photos de nos groupes de danseurs, c'est à lui qu'ont c'est adressé pour les distribués à chacun de nos membres, pour qu'ils les vendent lors de nos représentations en déplacement.   

paul

paul

paul 

paul

Il était reconnu comme un très bon danseur et chanteur, il suffit de le voir sur différentes photos, il ne manquait jamais une représentation.

paul

paul

paul

paul

Notre répertoire de chansons était important, et d'année en année il s'étoffait un peut plus. Paul aimait le chant.

Au sujet des pièces de théâtre, il n'était pas en reste, ont le retrouve dans plusieurs d'entre elles. 

paul

 

paul

        

 




 

 

 

 

 

paul

 

18:40 Écrit par jean Dalgan | jean Dalgan | Souvenirs de notre trésorier Paul | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paul | Tags : paul |  Facebook |  Facebook | |